Institutionnel . 23 Août 2019

3e Congrès de l’AFSOS

Le Pr Krakowski, président de l’AFSOS, à la tribune avec Sylvie Brusco, responsable Any d’Avray des relations médicales

Du 29 septembre au 1er octobre s’est tenu le 3e Congrès de l’AFSOS sur les soins de support. A cette occasion, le 18e prix infimier Any d’Avray a été lancé.

 L’Association Francophone pour les Soins Oncologiques de Support (AFSOS) a organisé à la maison de la chimie (Paris 7), son troisième congrès. 

Ces trois journées furent l’occasion pour les équipes de gastro-entérologie, de gynécologie, d’urologie et évidemment de cancérologie et de soins oncologiques de support de se rencontrer afin de présenter les avancées thérapeutiques qui leur sont propres et de réfléchir aux soins de support qui en découlent entre spécialistes. 

Car les soins de support sont devenus un enjeu majeur dans le processus du traitement du cancer : « En fait, nous savons, aujourd’hui, que l’utilisation précoce des soins de support améliore non seulement la qualité de vie, mais aussi la survie des patients atteints de néoplasies à des stades avancés », déclare le Pr. Jean Klastersky, oncologue médical, président du comité scientifique du congrès AFSOS 2011. 

Le prothésiste capillaire, véritable acteur de la socio-esthétique 

Naturellement, Any d’Avray était associée à cet événement. « La revalorisation de l’image de soi est une étape capitale dans le processus de guérison pour les patients et les proches, explique le Pr Krakowski, président de l’AFSOS. Les prothésistes capillaires sont aujourd’hui reconnus comme de véritables acteurs de la socio-esthétique, un des domaines émergeants des soins de support. 

Lancement du 18è Prix Infirmier Any d’Avray 

Ce troisième congrès fut aussi l’occasion de lancer le 18e Prix Infirmier Any d’Avray qui récompense chaque année des projets des équipes infimières destinés à améliorer la qualité de vie des patients atteints de cancer. Le Prix est décerné par un jury indépendant issu du Comité scientifique présidé par le Pr Krakowski. 

Une conférence à ne pas manquer 

Le samedi 1er octobre, était organisée une conférence publique, de 14h à 17h en partenariat avec La Ligue Nationale contre le Cancer. L’objectif de cette conférence était d’expliquer aux patientes comment les soins de support peuvent les aider à lutter contre les effets secondaires des traitements et leur permettre de mieux les supporter. 

Samedi 1er octobre 2011 de 14h à 17h – Maison de la Chimie – Entrée gratuite 
28, rue Saint Dominique – 75007 Paris/Métro Assemblée Nationale ou Invalides 

En savoir plus sur le Prix Infirmier Any d’Avray