Presse . 11 Février 2020

Aderans ouvre ses portes à Gala

Le site « Gala, Mon carnet d’adresses » a interviewé Franck Azaïs, qui a pris la direction d’Aderans France en début 2019. Aderans, spécialiste du cheveu, réaffirme sa vocation sociale en alliant éthique et prise en charge globale.
aderans-ouvre-ses-portes-a-gala
L’année 2019 a débuté avec une nouvelle de grande envergure : la prise en charge par la Sécurité Sociale des prothèses capillaires pour les personnes atteintes d’un cancer. 

Cette nouvelle législation renforce considérablement le bien-être des patients. Pour nous, cela se traduit par un nouveau challenge : fournir le meilleur et le plus beau sans que les patientes n’aient à payer plus. 

Une prise en charge globale

Aderans propose une prise en charge de toutes les problématiques liées à la perte de cheveux, y comprise la dimension psychologique. Nos patient(e)s arrivent chez nous en situation de souffrance, à des degrés différents. Notre mission est de leur redonner le sourire. 

Car les cheveux participent à l’estime de soi et l’affirmation de la personnalité, le soutien clinique et psychologique de nos patient(e)s est essentiel.

Les centres capillaires Aderans

Le Hair Center est arrivé en 2015 pour donner une réponse globale aux problèmes du cheveu (dermatites, pellicules, alopécie, calvitie, chimiothérapie, chute post partum…). Aderans France comprend aujourd’hui 22 centres et 300 partenaires répartis sur tout le territoire. 

Les dernières avancées technologiques 

D’origine nippone, le groupe Aderans est le Nº1 sur le marché mondial de la chevelure de remplacement. Toujours en pré-lancement sur le marché français, la technique  « Pim Point » confère une densité spectaculaire à la chevelure en nouant une fibre capillaire aux cheveux naturelles. 

Le département R&D travaille aussi sur le développement d’une fibre synthétique à base de protéines naturelles, en passe de révolutionner le marché de la chevelure. 

Pour terminer, une nouvelle offre est en cours d’élaboration chez Aderans France, en exclusivité, dont le nom est encore confidentiel… affaire à suivre !