Explications sur la perte de cheveux après la grossesse

Posté le 31 Août 2020 dans Guides pratiques
Dans les 2 à 5 mois qui suivent l'accouchement, de nombreuses jeunes mamans subissent une perte de cheveux. La chute de cheveux après la grossesse est un phénomène bien connu sous le nom d'effluvium télogène aigu ou encore d'alopécie post-partum.
Variable selon les femmes et réversible, elle doit cependant être prise au sérieux. Comment y remédier ? Quelles solutions en fonction de la sévérité du trouble ? Voici tout ce qu'il faut savoir sur la chute de cheveux après la grossesse.
 

Les causes de la chute de cheveux après l'accouchement

Le cycle de vie du cheveu comporte 3 phases : une phase de croissance, une phase de stagnation et une phase de repos. Pendant la grossesse, les cheveux sont dans une phase de croissance exclusivement. Après la grossesse, ils entrent dans une phase de chute appelée phase télogène. Ces modifications du cycle de vie du cheveu sont dues aux hormones. Finalement, il s'agit de cheveux qui auraient dû tomber naturellement pendant la grossesse.
 

Les hormones responsables de la chute des cheveux


  Durant la maternité, les cheveux subissent de profonds changements, sous l'influence des hormones. Pendant la grossesse, les œstrogènes et progestérones sont secrétées en plus grande quantité. Ces hormones améliorent la qualité de la peau, et sont aussi bénéfiques pour les cheveux, stimulant leur pousse. La chevelure de la femme enceinte est brillante et épaisse. Après l'accouchement, le taux d'œstrogènes diminue subitement, provoquant une chute plus ou moins importante des cheveux. À ces modifications hormonales s'ajoutent divers facteurs comme le stress et la fatigue, suite à la venue de bébé.
 

Comment se manifeste la perte de cheveux après la grossesse ?


  La zone la plus touchée par l'alopécie post-partum est le sommet du crâne. La chevelure dans son ensemble devient plus terne. Les cheveux s'affaiblissent, ils sont cassants et difficiles à coiffer. Les jeunes mamans peuvent ainsi se retrouver avec une poignée plus ou moins importante en main après chaque shampoing.
 

Une perte de cheveux variable


  Toutes les femmes ne sont pas égales face à l'alopécie post-partum. Certaines jeunes mamans ne seront d'ailleurs pas concernées. Pour d'autres, les cheveux peuvent tomber abondamment pendant un mois, voire davantage, après l'accouchement. Plus importante dans les jours qui suivent l'accouchement, la perte de cheveux diminue ensuite de manière progressive. Des facteurs comme le stress et la fatigue accentuent le phénomène. La période de l'accouchement peut également avoir un impact. Si vous accouchez au printemps ou en automne, il y a plus de risque de présenter une perte de cheveux. À contrario, l'allaitement aura un rôle bénéfique, puisqu'il contribue à ralentir la chute des hormones.
 

Quelles solutions contre la perte de cheveux après l'accouchement ?

Bien que la chute de cheveux post-partum soit passagère et réversible, il ne faut pas la négliger Pour retrouver de beaux cheveux, il est essentiel d'en prendre soin dès le retour de la maternité. Une chute de cheveux non traitée peut devenir chronique. Il existe des solutions pour éviter de perdre ses cheveux et redensifier la chevelure après l'accouchement. Armez-vous de patience ! Il faut compter entre 8 à 12 mois pour retrouver une masse capillaire dense.
 

Améliorer son hygiène de vie


  L'alimentation joue un rôle non négligeable sur la santé des cheveux. Même si l'arrivée de bébé a tendance à bouleverser votre quotidien, il est important de garder une alimentation saine et équilibrée. Prenez vos repas à heures fixes et évitez les grignotages. Misez sur les salades variées à base de légumes frais, d'œufs et de fruits de mer ou de poissons gras. Privilégiez également les lentilles, riches en protéines, en fer et en zinc. Une bonne qualité de sommeil participe à la beauté des cheveux. Prenez le temps de vous reposer, en confiant par exemple votre nourrisson à d'autres membres de la famille.
 

Utiliser des soins pour cheveux spécifiques


  Vérifiez soigneusement les ingrédients de votre shampoing afin de limiter les produits agressifs à base de silicone. Optez pour des shampoings avec une base lavante légèrement acide, adaptés à la nature de votre cuir chevelu. Sous la douche, massez par de petits mouvements circulaires, sans frotter. Ces massages activent la circulation sanguine au niveau du cuir chevelu et stimulent la repousse des cheveux. Vous trouverez des produits ciblés pour stopper la chute, sérums, huiles ou lotions. Vos cheveux repoussent fins ? Les soins à la kératine contribuent à les fortifier.
 

Une cure de vitamines pour cheveux


  Pour donner un coup de pouce à vos cheveux et/ou combler une carence, offrez-leur une cure de vitamines. Véritables concentrés de nutriments, elles se présentent sous la forme de gélules ou de solution buvable. Ces compléments nutritionnels regroupent de nombreux minéraux, vitamines et oligo-éléments indispensables pour de beaux cheveux. On y retrouve des acides aminés, des vitamines B, du zinc, du cuivre… On recommande une cure de plusieurs mois pour des résultats visibles. Si vous allaitez, demandez toujours conseil à votre médecin avant de prendre des compléments alimentaires.
 

Des séances de Luminodermie


  En cas de perte de cheveux plus conséquente, des traitements plus ciblés comme la luminodermie offrent de meilleurs effets. Cette technologie consiste à émettre une lumière basse énergie qui stimule le cuir chevelu. Non invasive et indolore, elle agit au niveau de celui-ci pour favoriser la croissance du cheveu. Au bout de 8 à 10 séances, les cheveux sont visiblement plus forts et plus épais. Les centres capillaires Aderans proposent des solutions professionnelles pour freiner la chute des cheveux, des soins capillaires aux séances de luminodermie en passant par les compléments nutritionnels. Contactez un expert pour établir un diagnostic complet et trouvez un traitement anti-chute adapté.

Lire aussi

 
Quels compléments nutritionnels pour...
 
Trichotillomanie ou trichomanie :...

Prendre RDV dans un centre près de chez vous