Focus sur les phanères

Posté le 10 Septembre 2020 dans Guides pratiques
Saviez-vous que vos cheveux sont des phanères, au même titre que les poils et les ongles ? Riches en protéines, les phanères protègent la peau et le cuir chevelu contre les agressions extérieures. Quelles sont les étapes de la croissance du cheveu ? Comment garder de beaux ongles et préserver la santé des cheveux ? Lisez notre dossier spécial phanères pour en savoir plus.

Qu'est-ce que les phanères ?

Commençons par une définition des phanères. Les phanères sont des productions tégumentaires apparentes au niveau de l'épiderme qui contiennent un taux de kératine important. Issu du monde de la biologie, ce terme est peu employé dans le langage courant. Il vient du grec phaneros qui signifie apparent.

Ainsi, chez l'Homme, les phanères désignent :
  • les cheveux ;
  • les ongles ;
  • les poils (dont les cils et sourcils).
Les dents sont parfois considérées comme des phanères, même s'il ne s'agit pas d'un tégument. Tous ces phanères possèdent un point commun : leur richesse en kératine. Les cheveux, par exemple, sont constitués à 95 % de kératine. Cette protéine fibreuse est produite par des cellules spécialisées au niveau de la peau, les kératinocytes. Elle contient deux acides aminés soufrés principaux : la méthionine et la cystine.
 

Quelle est la fonction des phanères ?

Les phanères ont des fonctions différentes selon les espèces. Chez les animaux, les phanères jouent un rôle essentiel dans la survie. Pensons aux plumes des oiseaux qui leur permettent de voler, aux griffes des félins indispensables pour se défendre ou encore aux poils du chien pour le protéger du froid et de la chaleur.

Chez l'homme, les poils et cheveux protègent contre la chaleur, le froid et les ultraviolets. Les phanères ont donc un rôle important également, mais moindre. Ainsi par exemple, un homme atteint de calvitie n'est pas en danger de mort.
 

Anatomie des phanères

Intéressons-nous principalement aux poils et cheveux. Ils se composent tous deux de 3 éléments principaux : un bulbe, une racine et une tige.

La tige est la partie visible qui apparait à la base du crâne (cheveu) ou au niveau de l'épiderme (poil). Elle se compose elle-même de 3 parties, la moelle, le cortex et la cuticule. C'est dans le cortex que sont logées la kératine et la mélanine. La mélanine est le pigment responsable de la couleur des cheveux. Au fil des années, la réserve en mélanine s'épuise, et les cheveux repoussent blancs. La cuticule est une fine pellicule qui sert de rempart contre les agressions extérieures. On la retrouve également au niveau de l'ongle.

Située sous le derme, la racine est la seule partie du poil et du cheveu reliée à un muscle, le muscle arrecteur. C'est grâce à celui-ci que les poils se hérissent en cas de froid par exemple.

Relié aux vaisseaux sanguins, le bulbe reçoit les nutriments et l'oxygène nécessaires à la pousse du cheveu ou du poil.

Les phanères contiennent également des glandes sébacées, situées au-dessus du bulbe. Elles sont responsables de la production de sébum, une substance riche en lipides qui protège la peau et le cuir chevelu des agressions extérieures. Le sébum contribue à la brillance et à la souplesse de la fibre capillaire.
 

Comment se forment les phanères ?

Les poils et cheveux poussent dans une cavité appelée follicule pileux. Chaque follicule pileux contient 1 à 4 cheveux. Les êtres humains ont de nombreux follicules pileux par centimètre carré, surtout à l'arrière du crâne. En cas de greffe capillaire, les cheveux sont prélevés au niveau de cette zone de la tête.

Le cycle de vie du cheveu et du poil est divisé en 3 phases :
 
  • Une phase de croissance (anagène) : environ 85 % de la pilosité et masse capillaire se trouve dans cette phase de croissance continue. Elle dure entre 2 et 6 ans selon les individus.
  • Une phase de régression (catagène) : le poil et le cheveu s'arrêtent de pousser, mais ne se détachent pas encore de l'épiderme ou du cuir chevelu. Cette phase dure à peu près 2 semaines.
  • Une phase de repos (télogène) : le poil ou le cheveu tombe pour laisser place à un nouveau.

Quels sont les troubles des phanères les plus fréquents ?

L'état des phanères varie selon l'âge et l'hygiène de vie. Des facteurs héréditaires peuvent également affecter les phanères. Voici quelques-uns des troubles des phanères les plus fréquents :
 
  • L'alopécie androgénétique : une maladie héréditaire causée par les hormones androgènes, notamment la testostérone ;
  • La trichotillomanie : un trouble compulsif qui se traduit par un arrachage répétitif des cheveux ;
  • Le psoriasis du cuir chevelu : une maladie inflammatoire chronique caractérisée par l'apparition de plaques rouges ;
  • La pelade : une maladie auto-immune provoquant une chute des cheveux ou des poils par touffes ou plaques ;
  • Les mycoses qui peuvent déformer les ongles.
La chute de cheveux peut être temporaire (suite d'un traitement de chimiothérapie, alopécie post-partum chez la femme…) ou permanente comme la calvitie. Cette atteinte des phanères touche principalement les hommes.
 

Comment prendre soin des phanères ?

Adopter une alimentation équilibrée


L'alimentation joue un rôle essentiel dans la beauté des cheveux et ongles. Outre des protéines, les cheveux contiennent des acides gras, aussi de l'eau, des acides gras, du zinc, des vitamines et du fer. Pour avoir de beaux cheveux, brillants et en pleine santé, sélectionnez des aliments riches en oligo-éléments, en acides gras essentiels (oméga 3) et en vitamines (vitamines du groupe B, vitamine E, vitamine C, vitamine A…).
 

Opter pour des soins adaptés


Vous avez les cheveux gras ? Préférez un shampoing doux à base d'ingrédients naturels et des soins capillaires adaptés au PH neutre.

Vos cheveux sont cassants ou fragilisés ? De nombreux shampoings et soins pour cheveux sont enrichis en kératine afin de fortifier la fibre capillaire.

Vous avez les cheveux fins ? Vous pouvez aussi masser votre cuir chevelu avec une huile végétale comme l'huile de ricin pour stimuler la pousse des cheveux et activer la micro-circulation sanguine.
 

Faire une cure de compléments alimentaires


Vous avez les ongles cassants, les cheveux ternes et secs ou souffrez d'une perte de cheveux suite à une carence en vitamines et minéraux ? Vous pouvez faire une cure de compléments alimentaires pour cheveux et ongles. Ces comprimés ou gélules contiennent tous les nutriments essentiels pour permettre à votre chevelure de retrouver sa vitalité et pour renforcer vos ongles.

Lire aussi

 
Quelle est la fonction des glandes...
 
Dermopigmentation: nouveau service...

Prendre RDV dans un centre près de chez vous