Le rôle du fer sur les cheveux

Posté le 19 Novembre 2020 dans Guides pratiques
Le rôle du fer sur les cheveux
Le fer joue un rôle vital dans la santé et la beauté de vos cheveux. Mais quel est son rôle exact ? Est-ce que le fer fait pousser les cheveux ? Découvrez toutes les réponses à vos questions dans cet article.

Quel est le rôle du fer dans l'organisme ?

Le fer est un oligo-élément vital pour l'organisme. Il participe au transport de l'oxygène vers les tissus. Toutes les cellules de notre corps ont besoin de fer, y compris nos cheveux. Le fer contribue à l'oxygénation des cellules de reproduction du cheveu. C'est donc un nutriment essentiel à la croissance du cheveu.

Quelles sont les conséquences d'un manque de fer ?

En cas de carence en fer, les cheveux deviennent ternes et cassants. Un manque de fer entraine également une chute de cheveux, dont l'intensité varie d'une personne à l'autre. Au fil des mois, la chevelure s'affine.

Une chute de cheveux peut avoir des origines multiples. Comment savoir s'il s'agit d'une carence en fer ? Le manque de fer provoque une anémie qui s'accompagne d'un cortège de symptômes :

  • fatigue ;
  • ongles cassants ;
  • peau plus pâle ;
  • chute de cheveux plus importante
  • palpitations
  • troubles de la concentration

Si votre chute de cheveux s'accompagne d'un ou plusieurs des symptômes ci-dessus, il est probable que vous manquiez de fer. Pour en avoir le cœur net, prenez rendez-vous avec votre médecin afin de réaliser une prise de sang. Celle-ci vous indiquera votre taux de ferritine, c'est-à-dire les réserves de fer stockées dans votre organisme. Pour avoir de beaux cheveux, il est essentiel de le maintenir au-dessus de 40 μg/L de sang.

Quels sont les apports journaliers recommandés en fer ?

La carence en fer est l'une des plus répandues dans le monde, et plus particulièrement chez la femme en âge de procréer. En cause : les pertes de sang abondantes lors des règles, non compensées par des apports en fer suffisants. Les régimes alimentaires trop restrictifs peuvent aussi entrainer une carence en fer.

Les besoins en fer sont beaucoup plus importants chez les femmes que chez les hommes. Voici les apports recommandés en fer selon les périodes de vie :

  • puberté : 14 à 18 mg ;
  • âge adulte : 16 à 18 mg ;
  • grossesse : 25 à 35 mg ;
  • allaitement : 20 à 22 mg ;
  • ménopause : 9 mg.

Chez l'homme, les besoins n'excèdent jamais 12 mg.

Carence en fer et chute de cheveux : que faire ?

Modifier ses habitudes alimentaires

 

Les oligo-éléments ne sont pas produits naturellement par le corps. Ils doivent être apportés par l'alimentation. Où trouver du fer dans l'alimentation ? Voici une liste non exhaustive des aliments riches en fer :

  • le boudin noir cuit : 22 mg pour 100 grammes ;
  • les palourdes : 15 mg pour 100 grammes ;
  • les moules, huitres, maquereaux et sardines : 12 mg pour 100 grammes ;
  • le foie de bœuf : 10 à 12 mg pour 100 grammes ;

Les végétariens trouveront du fer dans les aliments suivants :

  • le chocolat noir : 15 mg pour 100 grammes ;
  • les haricots blancs ou rouges : 7 mg pour 100 grammes ;
  • les lentilles : environ 2.5 mg pour 100 grammes ;

De manière générale, gardez à l'esprit que les végétaux contiennent moins de fer que les poissons et les viandes. De plus, le fer contenu dans les légumes et légumineuses est moins bien absorbé par l'organisme.

Prendre des compléments alimentaires contenant du fer

 

Une supplémentation en fer vous permettra de venir à bout de vos problèmes capillaires, à condition de faire preuve de patience. La reconstitution des stocks de fer peut prendre 2 à 3 mois. Attention, le fer ne se prend pas n'importe comment.

Pour optimiser son absorption, prenez-le le matin à jeun avec un verre d'eau, voire un verre de jus d'orange. La vitamine C favorise l'absorption du fer. La prise de fer peut s'accompagner d'effets indésirables au niveau digestif. Si vous ressentez des crampes abdominales ou souffrez de diarrhée ou constipation, prenez-le pendant le repas pour ménager vos intestins.

Un traitement local pour stimuler la pousse des cheveux

 

Pour limiter la chute de cheveux, appliquez un traitement local en parallèle. Optez pour des soins à base de kératine pour favoriser la repousse des cheveux. Massez votre cuir chevelu lors du shampoing pour stimuler la micro-circulation et l'oxygénation des cellules.

Si vous souffrez d'une perte de cheveux sans pouvoir en déterminer l'origine, prenez rendez-vous dans un centre capillaire pour établir un diagnostic approfondi et trouver une solution adaptée.

Lire aussi

 
Dermopigmentation: nouveau service...
 
Que faire après une greffe de cheveux ?

Prendre RDV dans un centre près de chez vous