Focus sur les maladies du cuir chevelu

Posté le 30 Juillet 2020 dans Guides pratiques
Croûtes, plaques rouges, pellicules, desquamations ou perte de cheveux, les maladies du cuir chevelu se traduisent par des symptômes souvent inesthétiques. Non traitées, certaines d'entre elles peuvent laisser des lésions définitives appelées alopécies cicatricielles.
Dermatite séborrhéique, psoriasis du cuir chevelu, teigne, pelade, folliculite… découvrez les différentes maladies du cuir chevelu, leur cause et les traitements possibles.

La dermatite séborrhéique

La dermatite séborrhéique, ou dermite séborrhéique, est une maladie du cuir chevelu bénigne, d'origine inflammatoire. Elle est provoquée par une levure présente sur le cuir chevelu et très active en cas d’excès de sébum.

Les symptômes de la dermatite séborrhéique sont :

• des plaques rouges ;
• des démangeaisons ;
• des squames jaunâtres (pellicules grasses).

Chronique, cette maladie du cuir chevelu évolue par poussées. Elle peut durer plusieurs années et touche également la peau du visage. Gênante sur le plan esthétique, elle se traite à l'aide de shampoings et lotions spécifiques. Ces soins capillaires contiennent un antimycosique qui agit sur les levures. Une fois la crise passée, le traitement est espacé.

Entre les traitements, il est conseillé d'utiliser des shampoings aux PH adaptés pour réguler l'excès de sébum et limiter les démangeaisons. Des facteurs comme le stress peuvent aggraver les symptômes.

Le psoriasis du cuir chevelu

Cette maladie inflammatoire chronique se manifeste par l'apparition de plaques rouges au niveau du scalp. Elle est souvent associée à des pellicules grasses. Non contagieuse, cette maladie du cuir chevelu est causée par un renouvellement trop rapide des cellules de l'épiderme. Elles s'accumulent en trop grande quantité, finissant par former des squames. Dans certains cas, souvent liés à de fortes démangeaisons, le follicule pileux est détruit, provoquant une alopécie cicatricielle.

Comme la dermatite séborrhéique, elle évolue par poussées et peut apparaitre par crises, tout au long de la vie. La cause ? Un dérèglement au niveau du système immunitaire. Le stress comme le manque d'hydratation de la peau peuvent aggraver les symptômes du psoriasis. La maladie ne se guérit pas, mais les symptômes peuvent être atténués par une bonne hygiène de vie et des traitements ponctuels.

La folliculite

Un bouton sur le cuir chevelu ? Et s'il s'agissait d'une folliculite. Comme son nom l'indique, cette inflammation touche le follicule pileux. Elle se manifeste par l'apparition d'une boule rouge. Dure au toucher et douloureuse, elle se remplit de pus. Elle finit par éclater. La guérison se fait spontanément, sans laisser de cicatrice.

La pelade

La pelade fait partie des maladies du cuir chevelu qui provoquent une perte de cheveux. Aussi appelée alopécie en plaques, cette maladie auto-immune engendre une chute complète des cheveux (ou des poils), par touffes, sur de petites zones de peau. Les cheveux peuvent repousser, mais une nouvelle rechute peut se produire des années plus tard. Le niveau de sévérité de la maladie est variable d'une personne à l'autre, en fonction de l'importance de la perte de cheveux et de la fréquence des épisodes.

Dans les formes localisées, le traitement consiste à appliquer des dermocorticoïdes sous forme de crème ou de gel. Le recours à des implants capillaires vient combler les zones sans cheveux et aide les patients à se sentir mieux dans leur peau.

Le lichen plan pilaire

Relativement rare, cette maladie du cuir chevelu concerne plus fréquemment les femmes et survient généralement entre 30 et 40 ans. Elle serait associée à un dérèglement du système immunitaire et peut être déclenchée par un choc psychoaffectif ou la prise de certains médicaments. Le lichen plan pilaire provoque une inflammation du follicule pileux et des rougeurs. S'ensuit une perte de cheveux, définitive en l'absence de traitement approprié. Le diagnostic repose sur une biopsie capillaire.

La teigne

Cette maladie du cuir chevelu est causée par un parasite. On observe des plaques rouges de forme circulaire sur le crâne. Cette mycose des cheveux provoquée par un champignon microscopique concerne principalement les enfants. Elle se traite à l'aide d'antifongiques. Contagieuse, cette infection atteint le follicule pileux, entrainant une perte de cheveux. Chez les enfants, la repousse se fait naturellement.

Le lupus érythémateux discoïde

Bénigne, cette maladie chronique affecte la peau du visage et le cuir chevelu. Elle concerne principalement les femmes entre 20 et 40 ans. Des plaques rouges de forme circulaire font leur apparition au niveau du crâne. Obstrué, le follicule pileux ne peut plus se développer. Si l'inflammation n'est pas stoppée, le cheveu tombe. À terme, cette maladie du cuir chevelu peut laisser des cicatrices inesthétiques et une alopécie définitive, en l'absence de traitement. L'application de dermocorticoïdes, associée à un traitement médicamenteux, évite l'apparition de cicatrices définitives. Le diagnostic repose sur un examen clinique, un bilan sanguin et une biopsie capillaire.

En cas de symptômes pouvant évoquer une maladie du cuir chevelu, consultez un expert capillaire pour réaliser un diagnostic complet et obtenir un traitement approprié. Soins pour cheveux spécifiques, greffe de cheveux ou chirurgie réparatrice, les centres capillaires Aderans proposent des traitements adaptés basés sur les dernières innovations technologiques.

Lire aussi

 
Dermopigmentation: nouveau service...
 
Luminodermie : comment ça fonctionne ?

Prendre RDV dans un centre près de chez vous